Vendée: deux lycéens interpellés dans le bureau de leur proviseure à La Roche-sur-Yon

Deux lycéens ont été interpellés dans le bureau de leur proviseure ce mardi matin, au lycée Rosa Parks de la Roche-sur-Yon, en Vendée. Les forces de l'ordre sont venues en civil interpeller l'un après l'autre les deux adolescents de 16 et 17 ans, élèves de première, soupçonnés de violences sur une élève de seconde.

L'académie de Nantes a confirmé à BFMTV que les interpellations ont eu lieu "dans le cadre d’une enquête en cours sur une suspicion de harcèlement".

Les deux adolescents sont actuellement en garde à vue et sont à ce stade entendus pour "violences", selon une source proche de l'enquête à BFMTV. La victime est une jeune fille de 15 ans.

Selon la même source proche de l'enquête, la jeune fille dit avoir subi à la mi-septembre un épisode de violences dans les toilettes de son lycée par deux adolescents.

Une interpellation en pleine classe la semaine dernière

La semaine dernière, des policiers sont intervenus directement dans la classe d'un collège d'Alfortville, dans le Val-de-Marne, pour interpeller un jeune élève de 14 ans, suspecté d'avoir harcelé une élève de 15 ans sur Instagram en raison de sa transition de genre.

L'action avait cependant été faite "avec l'accord du parquet" et de "l'équipe éducative", comme l'avait expliqué le porte-parole du gouvernement Olivier Véran le 20 septembre.

"Électrochoc"

Le ministre de l'Éducation nationale Gabriel Attal a appelé à un "électrochoc" général sur la question du harcèlement scolaire.

Un plan interministériel sera dévoilé ce mercredi par la Première ministre Élisabeth Borne, qui avait qualifié la problématique de "priorité absolue" de la rentrée 2023. Parmi les pistes qui sont évoquées: confiscation du téléphone autour de harcèlement ou interdiction de réseaux sociaux.

Article original publié sur BFMTV.com