Harcèlement scolaire : que faire quand on y est confronté ?

Niedring/Drentwett

Insultes, moqueries, coups, humiliation... Le harcèlement scolaire peut prendre de nombreuses formes et touche beaucoup trop de jeunes. Ses conséquences, souvent graves, peuvent même être mortelles : perte de confiance en soi, décrochage scolaire, conséquences sur la santé mentale voire suicide. En octobre dernier, la Fondation des Apprentis d'Auteuil faisait état d'un constat alarmant en révélant les chiffres d'une enquête en partenariat avec OpinionWay : plus de 3 élèves sur 4 seraient victimes de violences scolaires. Et puisque celles-ci ne se limite plus à l'enceinte des établissements scolaires, 800 000 à un million d'élèves seraient concernés chaque année par le cyberharcèlement et le harcèlement scolaire.

La journée du 10 novembre est donc d’autant plus importante : depuis 2015, chaque premier jeudi qui suit les vacances de la Toussaint a été institué comme Journée nationale de lutte contre le harcèlement. Cette journée permet de sensibiliser la communauté éducative et les familles à ce fléau, et de rappeler combien la prévention et la lutte contre celui-ci sont fondamentales pour garantir le bien-être des élèves au cours de leur scolarité.

Selon le communiqué de presse du gouvernement, 1 enfant sur 10 est victime de harcèlement scolaire. Des chiffres qui contrastent fortement avec l'enquête menée par la Fondation des Apprentis d'Auteuil. Mais si ce n’est pas un phénomène réservé uniquement aux plus jeunes, ils sont d’autant plus démunis face à une telle violence. Avec (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Les parents surveillent moins la croissance des filles, et c'est encore la faute des stéréotypes de genre
Qu’est-ce que le “baby clash”, cette crise que traversent beaucoup de jeunes parents ?
Près de 80 % des mères se lèvent plus souvent que leur compagnon lorsque leur bébé pleure la nuit
Vos enfants sont trop bavards à l’école ? Voici pourquoi c’est une excellente nouvelle pour eux !
Parentalité : élever son enfant en lui répétant que le monde est dangereux atteindrait sa santé mentale