Harcèlement scolaire : vive émotion après le suicide de Chanel, 12 ans, dans le Pas-de-Calais

·1 min de lecture

Pas moins de 400 personnes ont participé mercredi 6 octobre 2021 à la marche blanche en hommage à Chanel. L’adolescente de 12 ans s’est suicidée jeudi 30 septembre 2021 à son domicile de Frévent, dans le Pas-de-Calais. Suite au drame, la famille de Chanel a dénoncé le harcèlement scolaire dont a été victime l'élève de cinquième. Une persécution qui s'est déroulée aussi bien au collège que sur les réseaux sociaux. "Pendant le sport on se moquait d'elle, on l'a mettait beaucoup de côté pour son physique", a ainsi déclaré sa sœur ainée Lindsay à France Bleu le mercredi 6 octobre 2021. Et d'ajouter auprès de France Info : "Beaucoup d'enfants sont harcelés et on ne fait rien, on est obligé de changer les enfants d'établissement, ce n'est pas normal". Il s'agirait du 18e suicide d'enfant depuis le 1er janvier 2021, selon les informations de l'association Hugo !, créée par Hugo Martinez, un ancien élève harcelé. "Il y a clairement un effet Covid, durant les confinements, les enfants ont eu accès à des objets connectés, à des tchats en ligne, ce qui a accentué le cyberharcèlement", a expliqué la directrice générale de l'association, Pauline Frey, à Ouest France le 4 octobre 2021. De son côté, le rectorat de l’académie de Lille a mis en place une cellule d’écoute au sein du collège Pierre-Cuallaci de Frévent. Une cagnotte a par ailleurs été mise en ligne pour soutenir les proches de la victime.

Chanel était la cadette de sa famille. Elle avait cinq sœurs et un frère. Ses proches l'ont (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles