Harcèlement : le témoignage bouleversant du frère de Dinah, 14 ans

·1 min de lecture

L’adolescente s’est suicidée début octobre, après plusieurs années de harcèlement scolaire.  

« Je n’ose même pas imaginer ce qu’elle a pu endurer. » La voix brisée, Rayan Gonthier raconte l’histoire de sa sœur. Dinah, 14 ans, s’est donnée la mort dans la nuit du 4 au 5 octobre, après plusieurs années de calvaire. L’adolescente était victime de harcèlement scolaire à caractère homophobe et raciste depuis la fin du collège. « Elles avaient un groupe WhatsApp avec ma sœur, et en fait, elles l’insultaient dedans, elles parlaient sur elle », explique-t-il dans un témoignage émouvant pour Brut.  

Lire aussi >> « Je ne dors pas la nuit » : une semaine après la mort d’Alisha, son lycée toujours sous le choc 

« Elle n’était pas épaulée » 

Rapidement, l’adolescente a averti les membres de sa famille qui lui ont conseillé de quitter le groupe. « Elles continuaient à la remettre soit dans le groupe, soit à lui envoyer des captures d’écran de ce qui est dit dans la conversation, pour pas que ma sœur rate quoi que ce soit », poursuit Rayan. Le jeune homme a découvert après coup que « tout le monde » prenait part à ce harcèlement au sein de son établissement scolaire. « C’était beaucoup de personnes du collège, beaucoup de personnes de sa classe, des garçons aussi, qui lui faisaient des remarques jour après jour. »  

Rayan Gonthier met en cause l’inaction du collège face à la détresse de sa petite sœur. « Ma mère a souvent appelé le collège pour leur dire : “Mais là il y a un problème, il y a quelque...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles