Harry et Meghan toucheront-ils une partie de l'héritage du prince Philip ?

·1 min de lecture

Passé les douloureux moments des funérailles et des derniers hommages au prince Philip, mort le 9 avril 2021, il est l’heure, pour la famille royale britannique, de parler héritage. En effet, le mari de la reine Elizabeth II avait un patrimoine conséquent : une véritable fortune qu’il faut maintenant répartir entre tous ses héritiers. Alors que les funérailles du prince Philip se sont tenues samedi 17 avril, c’est sa femme, qu’il a épousée en 1947, qui devrait toucher une très large partie des biens de son défunt époux. Grâce à la loi anglaise, la reine ne paiera quasiment aucun impôt sur les successions de son mari. Après la grande partie qui ira à la reine, la fortune du défunt sera répartie entre ses quatre enfants : Charles, Anne, Andrew et Edward. Ensuite, ses petits-enfants toucheront le reste. Parmi eux, on trouve ainsi le prince Harry, qui devrait toucher un petit pourcentage… Mais cela représentera toujours un joli pécule, aux vues de l’immense fortune de son grand-père.

En effet, si le prince Harry a renoncé à ses fonctions royales et s’est exilé aux États-Unis avec sa femme enceinte, l'ancienne actrice Meghan Markle, et leur fils Archie, il reste le petit-fils de Philip et fait toujours partie du clan Windsor. À ce titre, lui et Meghan Makle vont pouvoir profiter d’une part de l'héritage de son grand-père, comme le révèle David McClure, auteur d'un ouvrage sur les finances de la reine, The Queen’s True Worth, publié le 17 septembre 2020, comme le rapporte Gala. Mais (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite