Harry Styles en robe en Une de "Vogue" ? Les adeptes de la masculinité toxique bondissent

·2 min de lecture

Ce sont les photos people les plus inspirantes de la semaine, peut-être du mois. Avec une classe qui force le respect, le chanteur britannique Harry Styles s'est affiché en une du célèbre magazine de mode "Vogue"... vêtu d'une robe. C'est stylé, mais ça ne plaît pas à tout le monde.

On connaissait déjà le goût du chanteur britannique Harry Styles pour la transgression des genres. Des genres (musicaux) qui s'enlacent dans son stimulant album pop Fine Lines à son usage chic et choc du maquillage : sur les réseaux sociaux, le jeune homme revendique effectivement le port du vernis à ongles. De quoi inspirer bien des stars et des garçons qui se contrefichent du sempiternel "c'est pour les filles".

Et c'est pourtant cette rengaine qui résonne suite aux derniers éclats médiatiques du musicien et chanteur. A savoir, une Une du magazine de mode Vogue où celui-ci pose, faussement nonchalant, vêtu d'une robe. Pas si étonnant pour qui connaît ses audaces fashion habituelles. Surtout que les vêtements dits "féminins" portés par des mecs, ce n'est pas nouveau. En France notamment, la marque Sous les jupes des hommes propose de soyeux tissus spécialement à cet effet. Et le textile d'élégamment déboulonner bien des constructions trop passéistes.

Mais il faut croire que le message n'est pas passé pour tout le monde. En témoignent les réactions à la Une de Vogue, dont celles de la commentatrice conservatrice Candace Owens, relayées par Jezebel : "C'est la preuve d'une féminisation progressive des hommes, une attaque pure et simple [à la virilité]. Ramenez les hommes virils ! [...] Des termes tels que 'masculinité toxique" ont été créés par des femmes toxiques". Un discours aussi cohérent qu'un tweet de Trump. Hélas, bien des mecs semblent penser comme Owens.

Le politicien républicain Ben Shapiro par exemple, pour qui "prétendre que les hommes s'habillant comme des femmes ne féminisent pas les hommes est ridicule". A l'écouter, cette féminisation serait même... de la propagande gauchiste pure et dure. "La gauche en est consciente, bien sûr. Le but derrière cette séance photo est de féminiser la masculinité", poursuit le conservateur. On est pas sortis de l'auberge.

Pourtant,... Lire la suite sur le site Terrafemina

Ce contenu peut également vous intéresser :

5 conseils pour être (enfin) prise au sérieux au travail
8 tactiques pour (enfin) dormir avec un homme qui ronfle
Transformer des yeux marrons en yeux bleus ? C'est maintenant possible
Grands-parents : ces 18 étapes qui vous ont filé un coup de vieux
10 mannequins différents qui font du bien à la mode