Hausse des cas de covid-19 : faut-il s’inquiéter ?

·2 min de lecture

L’ensemble des indicateurs de suivi de l’épidémie de coronavirus sont à la hausse ces derniers jours. Une situation jugée « préoccupante » par l’épidémiologiste Catherine Hill.  

Sommes-nous à l’aube d’une nouvelle vague épidémique ? C’est ce que craignent les spécialistes, au regard des indicateurs de suivi de l’épidémie qui repartent à la hausse. 6 329 nouveaux cas ont été enregistrés dimanche par Santé Publique France, ainsi que 7 360 samedi, soit plus de 13 600 cas en un week-end, contre un peu plus de 11 000 le week-end précédent. D’un week-end à l’autre, la hausse du nombre de nouveaux cas de coronavirus est de + 21 %. Sur sept jours, la hausse du nombre de cas positifs est de 11 %.  

Lire aussi >> Le bonheur au temps du Covid, c’est possible ?

L’épidémiologiste Catherine Hill, elle, préfère se concentrer sur les admissions à l’hôpital (257 cas en moyenne sur ces sept derniers jours, contre 186 cas en moyenne mi-octobre) et en réanimation (63 cas en moyenne sur ces sept derniers jours contre 43 en moyenne à la mi-octobre). « Évidemment, ce ne sont pas les chiffres que nous avons eu au pire de l’épidémie. Mais ils restent préoccupants », estime la spécialiste.  

Des signaux « cafouilleux » 

Cette hausse s’explique par l’arrivée de l’hiver et le retour des activités en intérieur qui favorisent la propagation du virus, mais pas seulement. « Il y a 6,4 millions de Français de 12 ans et plus qui ne sont pas vaccinés. Sans compter les 9,4 millions d'enfants de moins de 12 ans non vaccinés. Le virus ne demande qu’à circuler au sein de cette population », explique Catherine Hill.  

Selon...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles