Hausse des prix de l’énergie : Ryanair ne vendra plus de billets à 10 euros

© minemero/iStock

Le patron de Ryanair a annoncé sur l'antenne de BBC Radio 4 ce jeudi que la compagnie aérienne ne proposera plus de billets à dix euros à cause de la hausse des prix de l'énergie.

Avec la flambée des cours de l'énergie, qui s'est accélérée avec la guerre en Ukraine, l'ère des billets d'avion bradés à 10 euros, voire moins, est révolue, avertit le patron de la compagnie à bas prix Ryanair, Michael O'Leary. « Je pense qu'il n'y aura plus de billets à dix euros car les cours pétroliers sont bien plus élevés depuis l'invasion de l'Ukraine par la Russie. Nos promotions vraiment pas chères [...], je pense qu'on ne va pas voir ces tarifs pendant un certain nombre d'années », a-t-il affirmé sur la BBC Radio 4 aujourd’hui.

Lire aussi >> Prendre le train plutôt que l’avion, le comble du cool selon les Suédois

Les compagnies aériennes à bas coût comme l'irlandaise Ryanair ou sa rivale britannique Easyjet ont bousculé le transport aérien sur les vingt dernières années et cassé les prix, participant à un bond des voyages courts, notamment des escapades urbaines le temps d'un week-end. Et selon M. O'Leary, les tarifs moyens des billets sur Ryanair devraient augmenter de quelque 10 euros, à environ 50 euros par trajet dans les cinq prochaines années.

Ce qui, vu la structure tarifaire des low-cost avec de nombreux suppléments, notamment pour les bagages, pourrait faire grimper rapidement le coût total d'un voyage aller-retour à plusieurs centaines d'euros ou de livres et miner la demande.

Hausse de prix et grèves dans les aéroports

L'envolée des prix pétroliers depuis un an (+36% pour le Brent...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi