Hausse des prix : les vacanciers pourraient bien revoir leurs projets, voici les tendances

©Getty Images / Jordi Salas

Une étude réalisée par OpinionWay pour le compte Allianz Partners s’est intéressée aux envies des vacanciers pour leur prochain voyage. Mais entre crise sanitaire et hausse des prix, leurs projets pourraient bien changer. Décryptage.

Les vacances d’été arrivent bientôt, l’occasion de prévoir son futur voyage. Justement, l’institut de sondage OpinionWay en collaboration avec le compte Allianz Partners s’est intéressé au sujet. Pour l’étude, plus de 9 000 personnes venant d’Autriche, de France, d’Allemagne, d’Italie, d’Espagne, des Pays-Bas, de Suisse, du Royaume-Uni et des États-Unis ont été interrogées entre le 3 et 11 mai dernier. L’objectif ? Déterminer quelles sont les tendances qui se démarquent le plus en matière de vacances.

À lire aussi >> Train : le prix des billets a augmenté de presque 15 % en un an

Le budget : un critère problématique pour beaucoup de voyageurs

Les restrictions dues au Covid semblent diminuer peu à peu. Résultat ? L’étude révèle que la confiance dans la capacité à voyager est en hausse de 77 % par rapport à l’hiver dernier où elle s’élevait à 58 %. Néanmoins, si le Covid n’est plus la préoccupation première, l’augmentation probable du coût des voyages pourrait refroidir les vacanciers à partir en voyage cette année. En effet, 47 % des sondés affirment que l’état de leurs finances personnelles pourrait les obliger à revoir leurs ambitions pour les vacances d’été. Beaucoup confient ne pas pouvoir se le permettre également. Les Français, quant à eux, prévoient un budget moyen de 1890 euros, soit 660 euros de plus que le montant estimé pour les vacances de fin d’année 2021. En effet, si certains...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles