La Haute autorité de santé recommande le dépistage de la drépanocytose pour tous les bébés

Dépistée de manière ciblée à la naissance, la drépanocytose est la seule maladie dont l’incidence augmente régulièrement. En 2010, 412 cas avaient été dépistés. Dix ans plus tard, en 2020, ce sont 557 cas qui ont été diagnostiqués.

Des inégalités sur le territoire

Le dépistage de la drépanocytose n’est pas identique sur tout le territoire. En Ile-de-France, ce sont plus de trois enfants sur quatre qui sont dépistés contre seulement un sur deux sur le plan national en 2020. Pourtant, aucune région de France n’est indemne de cas de drépanocytose.

D’autre part, il existe des erreurs dans le ciblage du dépistage ce qui peut entraîner de lourdes conséquences sur la santé des bébés atteints.

Quels risques entraîne la drépanocytose ?

La drépanocytose est une maladie héréditaire qui touche l’hémoglobine des globules rouges et qui entraîne une anémie, des infections bactériennes sévères… La maladie peut se déclarer dès l’âge de 3 mois. Elle représente la première cause d’accident vasculaire cérébral chez l’enfant et, sans prise en charge précoce, son taux de mortalité dans l’enfance est élevé (première cause de décès par infections chez les moins de 5 ans).

Les avantages...

Lire la suite