Haute Couture : 5 questions à Alexandre Vauthier

·2 min de lecture

Avec cette Fashion Week Haute Couture synonyme de déconfinement de la mode, nous n’avions qu’une envie : nous glisser dans les salons tellement chic d’Alexandre Vauthier. Sa nouvelle collection automne-hiver 2021-2022 tient toutes ses promesses et nous laisse rêveur. Rencontre.

ELLE. Comment allez-vous en cette période de Fashion Week ? 

Alexandre Vauthier. Il faut commencer par le début. On a été enfermé pendant plus d’un an. Tout ça m’a permis de travailler différemment sur mes collections, notamment avec le digital. Quand on est enfermé, notre réflexe créatif immédiat c’est de rêver de liberté et de faire la fête… Donc j’ai créé des collections très colorées avec des matériaux très vifs et brillants. Nous n’avions plus de défilé, donc il fallait trouver de nouvelles manières efficaces de présenter notre travail. Notre parti pris a été de donner carte blanche à différents photographes. Et là, à l’aube de la réouverture, mon état d’esprit est celui de la remise en question. Peut-être une anxiété. D’où la collection entièrement noire et diamants, qui pour moi, est l’essence même de la mode parisienne. Il n’y a rien de plus chic. Tout ça avec les codes de la maison et presque une certaine nostalgie du temps qui s’est passé et qui a été frappé par cet événement exceptionnel. Nous avons une envie folle de redémarrer, mais de redémarrer sur des bases solides. La monochromie et le travail poussé à l’extrême dans la technique viennent presque nous rassurer et nous rappeler ce que l’on est capable de faire. Alors oui, je suis excessivement excité de redémarrer à l’international mais je pense que cela va se faire par pallier.

ELLE. On peut voir s’entremêler de...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles