Hayden Christensen : de « Star Wars » à fermier

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Disparu des radars hollywoodiens depuis plusieurs années, Hayden Christensen semble bien décidé à renouer avec le personnage qui l’a rendu célèbre : celui d’Anakin Skywalker. L’acteur reprendra son sombre costume pour deux séries dérivées de la saga « Star Wars », sur Disney +.

Après plusieurs années d’exil, loin des projecteurs, Hayden Christensen fait son grand retour. Si on le savait déjà sur le point de retrouver Ewan McGregor dans la série « Obi-Wan Kenobi », prévue en 2022 sur Disney +, l’acteur de 40 ans s’apprête également à jouer dans un autre projet sériel de la firme aux grandes oreilles. Selon « The Hollywood Reporter », l’interprète d’Anakin Skywalker apparaîtra dans « Ahsoka », une série consacrée au Jedi Ahsoka Tano.

> À lire également « Histoire de culte : comment la saga “Star Wars” est devenue un phénomène planétaire ? » 

Deux bonnes nouvelles qui ont de quoi réjouir les fans de la saga intergalactique. Car cela fait maintenant seize ans que l’on n’avait pas vu Hayden Christensen renfiler le capuchon de Jedi. Après avoir donné la réplique à Natalie Portman, Liam Neeson ou encore Ewan McGregor dans « Star Wars épisode II : l’Attaque des clones » (2002) et « Star Wars épisode III : la Revanche des Sith » (2005), le comédien a ensuite joué la carte de la discrétion. Si on le voit dans « Jumper » (2008), « New York, I love You » (2009) et « Braquage à l’américaine » (2014), ses apparitions à l’écran se font rares, préférant une vie plus calme, loin du tumulte hollywoodien. Il plie alors bagage pour l’Ontario, au Canada, dans son exploitation agricole.

Dans une interview accordée au « Los Angeles Times », en 2015, Hayden Christensen explique ce choix,...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles