Herbes aromatiques : quand les tailler ?

Les plantes aromatiques vivaces persistantes se taillent au printemps, au moment où leur période de repos s’achève et où elles se réveillent. C’est principalement le cas de la sauge, du thym, de la verveine, de la lavande et du romarin. Il s’agit de revigorer la plante et d’éviter la formation de bois, une partie improductive de la plante.

Vous devez procéder à une coupe dite “sévère”, en taillant le pied entre 15 et 30 cm du sol. La hauteur exacte varie d’une variété à l’autre : comptez 20 cm pour la sauge, 15 cm pour le thym ou la sarriette, 30 cm pour un romarin déjà bien développé.

La taille sévère implique une fragilisation de vos plantes face au froid : elle doit être effectuée lorsque tout risque de gelée est écarté. Une seconde taille est recommandée à l’automne : on l’appelle "taille de nettoyage". Il s’agit en effet de préparer vos plantes aromatiques à leur période de repos en éliminant les fleurs séchées. Cette taille légère est aussi l’occasion de redonner une jolie forme à votre plante, qui peut avoir été déformée par vos cueillettes successives.

Les plantes aromatiques vivaces à feuillage caduc comme la menthe, l’estragon, la ciboulette ou la mélisse disparaissent en hiver, et ne réapparaissent que lorsque la terre est assez chauffée par le soleil. Vous pouvez les tailler en été, après la floraison, afin de bénéficier d’une seconde récolte : on dit alors que l’on "rabat la plante".

Certaines plantes aromatiques ont un cycle de vie très court : une saison à peine. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles