Hernie hiatale : causes, symptômes, traitements et alimentation adaptée

Istock/Antonio_Diaz

La hernie hiatale, c’est-à-dire la remontée d’une partie de l’estomac au-dessus du diaphragme, est une affection bénigne en soi, mais qui peut entraîner des complications plus problématiques, à commencer par les reflux gastro-œsophagiens.

Une hernie désigne la saillie anormale d’un organe, ou d’une partie d’un organe en dehors de la cavité dans laquelle il est normalement contenu. Dans le cas précis de la hernie hiatale, c’est la partie supérieure de l’estomac (fundus) qui passe au-dessus du diaphragme, c’est-à-dire dans le thorax. En temps normal, tous les organes digestifs sont placés sous le diaphragme, dans l’abdomen, mais au cours d’une hernie hiatale, l’estomac va passer à travers l’orifice par lequel passe l’œsophage (hiatus œsophagien) pour se placer en partie au-dessus. Cette saillie peut être intermittente ou permanente. Deux mécanismes peuvent expliquer la hernie hiatale.

Il existe aussi des hernies hiatales mixtes (type III) qui associent glissement et roulement. Les hernies hiatales peuvent survenir à n’importe quel âge, mais les risques d’en développer une augmentent avec l’âge. C’est donc une affection assez courante chez les personnes de plus de 50 ans.

Selon la Société nationale française de gastro-entérologie (SNFGE), la hernie hiatale est due à un défaut d’amarrage ligamentaire de l’estomac. Elle peut donc être causée par la distension de l’ensemble des fascias reliant l'œsophage et le diaphragme au niveau du hiatus œsophagien. Bien que la hernie hiatale n’ait (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite