Hernie testiculaire : causes, symptômes, opération, traitement

PIXABAY

Une hernie testiculaire est le nom courant pour désigner une hernie inguinale. Celle-ci désigne une grosseur au niveau de l’aine, entre l’abdomen et la cuisse. En règle générale, elle est due à une sortie d’une anse intestinale ou d’un autre organe abdominal de son emplacement habituel. Ceux-ci passent alors dans le canal inguinal par une ouverture de la paroi abdominale. Le canal inguinal contient le cordon spermatique, qui est composé du canal déférent, de vaisseaux, de nerfs et d’autres structures. Avant la naissance, les testicules, qui se forment dans l’abdomen, transitent par le canal inguinal et descendent dans le scrotum.

Il existe deux types de hernies inguinales : directes ou indirectes.

Les hernies directes sont acquises par l’affaiblissement de la paroi lors d’efforts répétés. Par exemple lors du port de charges lourdes ou d’efforts de toux (lors d’une maladie par exemple). Certains patients parlent d’une sensation de craquement avant l’apparition d’une hernie. Celle-ci peut devenir gênante voire douloureuse. Ce type de hernie se rencontre plus volontiers chez des patients d’âge mûr ou dans les suites d’une prise ou d’une perte de poids rapide et importante.

Ensuite, les hernies indirectes sont généralement développées chez des sujets jeunes. Soit par persistance depuis l’enfance d’un petit canal faisant communiquer la cavité abdominale aux bourses testiculaires. Soit par reperméabilisation de ce canal. L’apparition de ces hernies est progressive.

Statistiquement, la (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite