Hippothérapie : comment le cheval participe à la rééducation des fonctions cognitives

·1 min de lecture

"L'hippothérapie a pour volonté de participer à la réadaptation fonctionnelle et neurologique d'une personne, en utilisant le mouvement du cheval. Le patient est positionné sur le dos du cheval et suit son mouvement, qui est similaire à celui de la marche humaine", introduit la créatrice de la clinique Equiphoria, située en Lozère, Hélène Viruega. En mettant le patient dans ce mouvement, cela stimule différentes sphères du cerveau. On parle de "stimulation multimodale".

Dès l'ouverture de la clinique en 2012, un médecin, Manuel Gaviria, et un laboratoire de recherche se sont associés au projet, avec l'idée de venir prouver la pertinence de ce soin encore peu connu en France. Au fil des patients et des études, les thérapies par le cheval démontrent une efficacité au niveau des sphères cognitives, émotionnelles, motrices des patients. "On constate un impact très important sur la plasticité cérébrale, tant du point de vue fonctionnel que structurel", explique le docteur.

Redonner de l'autonomie au patient

Equiphoria a été construite sur le modèle de cliniques d'hippothérapie aux Etats-Unis. Elle réunit plusieurs types de professionnels de santé tels que psychologue, psychométricien, médecin éducateur, sophrologue, chiropracteur, kinésithérapeute ou encore orthophoniste, qui travaillent main dans la main avec des spécialistes équins. Chacune de ces disciplines est exercée sur le patient alors qu'il est en mouvement sur un cheval. Les animaux (...)

Lire la suite sur Topsante.com

Carte des pollens septembre 2021 : les pollens d'ambroisie abondamment présents
Médicaments d'intérêt thérapeutique majeur : l'ANSM impose 2 mois de stock
L'ivermectine n'est pas recommandée pour soigner le Covid
DIRECT Covid-19 en France ce 4 septembre : chiffres, annonces
3e dose de vaccin contre le Covid : pour qui ? pourquoi ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles