Hiver trop doux : quelles conséquences pour les oiseaux et les plantes au jardin ?

Hiver trop doux : quelles conséquences pour les oiseaux et les plantes au jardin ?

Dans la nuit du 30 au 31 décembre 2022, la température la plus basse enregistrée était de 11,2 degrés, un record depuis...1947 ! Un dérèglement météorologique qui bouleverse les repères des plantes comme des animaux. Découvrez quelles sont les conséquences de cet hiver anormalement doux !

Hiver trop doux : quelles conséquences pour la nature ?

On ne peut pas dire que cet hiver porte bien son nom. En effet, fin décembre 2022, le thermostat affichait 8 degrés de plus que la normale. S'il nous permettait de moins nous couvrir, les effets sur la nature de cet hiver doux sont quant à eux très préoccupants. Tout d'abord, le froid favorise la croissance de certaines plantes. La nature possède un calendrier précis, chaque plante ou arbre ayant sa propre période de plantation et de repousse. Avec des saisons de plus en plus floues, certaines plantes hivernales manquent à l'appel alors que d'autres plus printanières commencent à éclore. Pensant être au printemps, certaines plantes sortent de leur hivernation trop rapidement et ne pourront pas sur vivre à des gelées tradives. De plus, un climat trop clément va faire...Lire la suite sur Mon Jardin & ma maison