Hiverner l'oranger : 12 conseils de pro pour le protéger du froid

Agatha Christophi
·1 min de lecture

C'est la saison des oranges ! Ces fruits naturellement sucrés sont gorgés de vitamine C et nous aident à mieux affronter les températures glaciales. Pour préserver votre arbre, mieux vaut alors le protéger du froid et l'hiverner.

Pourquoi hiverner l'oranger ?

L'oranger, comme le citronnier, est un arbre qui n'est pas très rustique. Il survit mal aux gelées hivernales qui peuvent descendre à -4 à -6 degrés. Pour ne pas voir ses fruits dépérir, il est indispensable de protéger l'arbre du froid, du gel, mais aussi des fortes rafales de vent. Et ce, en l'hivernant avec un voile d'hivernage, ou en le rentrant à l'intérieur s'il est en pot !

Comment protéger son oranger du froid ?

Si votre oranger est en pleine terre, ou que le pot ne peut être rentré à l’intérieur, mieux vaut le protéger efficacement des températures négatives. Commencez par étaler un paillis afin de recouvrir les racines et le tronc de l’arbre. Posez un voile d’hivernage sur la partie aérienne de l'oranger pour protéger votre arbuste du vent, du gel et des intempéries. Arrêtez tout apport d’engrais et réduisez la fréquence des arrosages. Si votre oranger est en pot, rentrez-le dans une pièce non chauffée, fraîche (entre 16 et 18 degrés) et proche d’une source lumineuse.

A LIRE EGALEMENT :