Holter rythmique : en quoi consiste l'examen et à quoi sert-il ?

Le holter est un appareil positionné sur le thorax, avec 5 électrodes, parfois seulement trois. “Il se porte entre 24 heures et plusieurs jours, voire semaines, en fonction de la pathologie du patient et de ce qu'on recherche.”, explique la cardiologue.

L’objectif du holter est de rechercher des troubles du rythme cardiaque. “On l’utilise chez des patients qui ont des symptômes, par exemple des palpitations, mais que l’on n’a pas pu voir lors de la consultation. Le holter va également permettre de quantifier le nombre d’extrasystoles ou de surveiller certaines pathologies du rythme, afin de s’assurer qu’un traitement est efficace.”, explique la cardiologue. Le holter est aussi un outil précieux pour rechercher des bradycardies, un rythme cardiaque trop lent, chez les personnes qui font des syncopes, des malaises, des vertiges.

Mais le holter a également une utilité après un AVC (accident vasculaire cérébral). “20 % des AVC sont d’origine cardiaque, lorsqu’un caillot de sang se forme à cause d’une arythmie. Mais cette arythmie n’est pas toujours symptomatique donc on va systématiquement faire une recherche si on ne trouve rien. On fait un holter sur 24 heures dans un premier temps, puis plus long 15j/3 semaines. Et on passe ensuite à un dispositif implantable si on ne trouve rien”., ajoute le Dr Vedrenne.

Comme nous l’avons vu, il arrive que la recherche d’un trouble du rythme nécessite l’utilisation d’un holter implantable. “Il s’agit d’un appareil très petit, pas plus gros qu’une (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles