• Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Hommage à Bernard Tapie : l'image déchirante de son fils Stéphane avec le cercueil sur le dos

·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les proches de Bernard Tapie saluent sa mémoire à l'occasion d'une semaine d'hommages. Mercredi 6 octobre 2021, une cérémonie était organisée à l'église Saint-Germain-des-Prés, dans le 6e arrondissement de Paris, à partir de 11 heures. Les amis et la famille de l'homme aux mille vies étaient présents pour se recueillir. Parmi eux, Stéphane Tapie, le fils de l'homme d'affaires décédé dimanche 3 octobre 2021. Le visage grave, le directeur des activités numériques du groupe La Provence a porté sur son dos le cercueil de son père, à la sortie de la messe funéraire, comme le montrent les images diffusées en direct sur LCI. Un moment chargé d'émotions.

Stéphane Tapie était entouré de personnalités qui ont marqué la vie de son père, à l'instar des ex-footballeurs Basile Boli et Jean-Pierre Papin, de l'ancien ministre Jean-Louis Borloo, du réalisateur Claude Lelouch, ou encore de l'ex-secrétaire générale du Groupe Bernard Tapie, Noëlle Bellone. D'autres amis proches de Bernard Tapie ont fait le déplacement pour saluer sa mémoire. C'est le cas de l'animateur de télévision Michel Drucker, du publicitaire Jacques Séguéla, de l'homme d'affaires Xaviel Niel, de l'actrice et chanteuse Line Renaud, et du comédien Pierre Arditi. Des figures de la classe politique étaient également au rendez-vous, telles que l'ancien président de la République Nicolas Sarkozy, Bernard Kouchner et Rachida Dati. L'actuelle Première dame Brigitte Macron, était présente, elle aussi.

Une marche aura lieu jeudi 7 octobre (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles