Hommage à Jean-Paul Belmondo : sa dernière fille, Stella, digne et solaire aux Invalides

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Jean-Paul Belmondo est mort, a annoncé l'AFP, lundi 6 septembre 2021. Un nouvelle tragique qui a inspiré à de nombreux amis et proches les plus beaux hommages. Le jour-même, Emmanuel Macron lui a notamment rendu hommage, dans un tweet. "Il restera à jamais Le Magnifique. Jean-Paul Belmondo était un trésor national, tout en panache et en éclats de rire, le verbe haut et le corps leste, héros sublime et figure familière, infatigable casse-cou et magicien des mots. En lui, nous nous retrouvions tous”. Quelques heures plus tard, Brigitte Macron avait décidé de se déplacer au domicile de l'acteur afin de présenter ses condoléances en personne, ont rapporté nos confrères du Parisien, mercredi 8 septembre 2021. En "début d’après-midi", elle a tenu à "adresser personnellement ses condoléances à ses proches, ainsi qu’au nom du président".

Quelques heures plus tôt, la famille s'était réunie autour de l'acteur de légende afin de l'accompagner dans ses derniers instants. Une scène émouvante qu'a décrit son ami de longue date, Jeff Domenech dans les colonnes du Parisien, mercredi 8 septembre 2021. Avant de rendre son dernier souffle, l'acteur a souhaité réconforter les gens qu'il aimait. "Ne pleurez pas, ne soyez pas tristes. J'ai eu une vie heureuse, grâce à ma famille, à mes amis et au public. On va parler de moi un moment, et puis les gens vont passer à autre chose". S'il semblait prêt à partir en se disant qu'on l'oublierait, son ami, Jeff Domenech a tenu à le corriger en lui assurant (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles