Un homme condamné à 14 ans de prison pour le viol de son bébé de quinze jours

Pascal Fayolle / Bestimage

Il aura fallu deux jours de procès pour que ce père âgé de 32 ans, soit reconnu coupable et condamné à quatorze années de réclusion criminelle par la cour d’assises de Vendée à La Roche-sur-Yon, a rapporté le quotidien Ouest-France, mardi 8 novembre 2022. La raison de cette condamnation ? Le viol de son nourrisson qui avait seulement quinze jours au moment des faits. Des faits qui remontent à l’année 2019. En effet, en juin de cette année-là, l’homme avait été attrapé en train de filmer une femme à son insu, alors qu’elle prenait sa douche dans un camping de l’Île de Ré. Les gendarmes qui avaient arrêté l’individu, avaient également saisi son téléphone portable. Les enquêteurs avaient alors découvert près de 50.000 images à caractère pornographique, dont 500 avec des mineurs et certaines de type zoophile. Mais si toutes ces images avaient été téléchargées depuis internet, une faisait l’exception puisque les enquêteurs avaient pu déterminer qu’elle avait été photographiée directement avec le smartphone du mis en cause. Et celle-ci représentait, le père de famille en train d’imposer une fellation à son nouveau-né. "Je m’attendais à tout sauf à ça", a déclaré la mère du bébé et ex-compagne du coupable. Et pour cause, la maman pensait à l’époque que l’homme qu’elle croyait connaître était "droit, gentil, sensible, généreux, à l’écoute, et humble car il était un catholique pratiquant mais discret".

Si l’homme n’a pas nié les accusations dont il a fait l’objet, il a toutefois justifié (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite