Un homme lance une tarte sur "La Joconde" au musée du Louvre... pour sauver la planète

Les activistes n'en finissent pas de nous surprendre. Dix jours après l'irruption d'une militante féministe sur le tapis rouge de Cannes, un autre militant s'est manifesté à Paris. La première est arrivée en culotte et couverte de peinture, "pour dénoncer les viols de guerre subis par les Ukrainiennes" (selon La Dépêche, le 21 mai 2022), tandis que le second voulait amener le public à "penser à la terre". Pour cela, il a choisi de s'attaquer à l'une des œuvres d'art les plus réputées du musée du Louvre : La Joconde de Léonard de Vinci. Peinte au début du XVIe siècle, cette peinture à l'huile qui vous suit du regard, attire chaque jour des milliers de curieux. C'est donc cette œuvre que le militant, affublé d'une perruque et assis dans un fauteuil roulant, a choisi d'attaquer pour illustrer ses revendications.

En plusieurs siècles, La Joconde aura vécu bien des aventures. Si elle n'a plus été volée depuis un peu plus de 100 ans, elle fait encore parfois l'objet de tentatives de dégradation. Comme le rapporte Le Parisien, le lundi 30 mai, en 2009 une visiteuse russe avait jeté une tasse en direction du tableau. Ce dernier, protégé par une épaisse vitre de protection, n'a pas été touché. C'est encore une fois cette vitre qui va empêcher à Mona Lisa de perdre son ébauche de sourire, dimanche 29 mai 2022. À la mi-journée, un activiste écologiste a tenté de briser la barrière de protection avant de lancer du gâteau dessus. Un internaute anglophone qui a assisté à la scène la relate (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles