Un homme teste positif au VIH, à la variole du singe et au Covid-19 en même temps

C'est une avalanche de mauvaises nouvelles qui s'est abattue sur cet italien de 36 ans. L'homme a découvert qu'il était positif au Covid-19, à la variole du singe et au VIH en l'espace de quelques jours. Son histoire a été rapportée dans la revue Journal of Infection le 19 août 2022. (source 1)

Tout a commencé par un séjour en Espagne le 20 juin dernier, pendant lequel le patient aurait eu des relations sexuelles non-protégées avec des hommes. Neuf jours plus tard, les premiers symptômes apparaissent : une fièvre constante, accompagnée de maux de gorge, de céphalées et de fatigue.

Début juillet, l'homme teste positif au coronavirus, et ce malgré le fait qu'il a reçu deux doses de vaccin. Le même jour, il remarque une éruption cutanée sur son bras gauche. Peu à peu les vésicules se répandent et se développent sur le reste de son corps.

Admis à l'hôpital le 5 juillet, les prélèvements révèlent qu'il est atteint de la variole du singe. Autre mauvaise nouvelle, il teste positif au virus de l'immunodéficience humaine (VIH), une infection sexuellement transmissible à l'origine du Sida.

Étant donné qu'il avait testé négatif un an plus tôt, les médecins pensent qu'il s'agirait d'une co-infection.

"Notre cas souligne que les rapports sexuels pourraient être le principal mode de transmission (de la Variole du singe)", indiquent-ils. "Par conséquent, un dépistage complet des IST...

Lire la suite