Hommes ou femmes : qui sont ceux qui se trouvent les plus beaux sur les photos ? Une étude bouscule les clichés

Les femmes sont-elles vraiment plus à l’aise que les hommes avec leur apparence sur les photos ? Bien au contraire.

Toutes les 60 secondes, 347 222 stories sont publiées sur Instagram et 147 000 photos sont ajoutées sur Facebook (voir notre article Que se passe-t-il en une minute sur la Internet ?). De là à en déduire que tous les êtres humains sont adeptes du narcissisme 2.0, il n'y a qu'un pas... qu'il ne faut pas franchir. 70 % des Français fuient les clichés car ils détestent apparaître dessus, selon une enquête récemment menée par Harris Interactive pour le service d'impression photo CEWE*. Logique, alors que 75 % préfèrent être derrière l'objectif plutôt que face à lui. Et certaines catégories de la population sont plus affectées que d'autres.

A découvrir également : Complexes : c’est cette partie de leur physique que les Françaises aiment le moins

Les hommes sont plus satisfaits de leur apparence en photo que les femmes

En réalité, les hommes sont bien plus à l'aise avec leur image que les femmes. Alors que la moitié des premiers sont ravis de leur apparence sur les photos, la proportion chute à 34 % chez les secondes. Une détestation telle que 52 % des Françaises ont déjà déchiré un cliché ou supprimé sa version numérique parce qu'elles s'y jugeaient peu esthétiques, selon un précédent sondage**.

Les femmes notent leur physique plus sévèrement que les hommes

Sans surprise, les femmes sont également plus sévères avec leur apparence physique dans la vraie vie. Elles évaluent leur apparence à 5,9/10, contre 6,3 pour la...

Lire la suite sur Femina.fr

VIDÉO - Journée internationale du droit des femmes - Lucile Peytavin : "La virilité a un coût pour la France : 100 milliards d'euros par an"

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles