Les hommes, plus susceptibles de dire « je t’aime » en premier selon une étude

·1 min de lecture

Des chercheur·euses ont découvert que malgré leur réputation de glaçons émotionnels, les hommes n’auraient en réalité aucun problème à dire « je t'aime » en premier à leur partenaire.

La gent masculine n’est pas toujours la plus connue pour s’épancher sur ses sentiments, pas par nature, mais surtout par conditionnement social. Un homme sensible, qui exprime ses émotions, serait un « canard », une « femmelette », et on l’affuble presque systématiquement de sobriquets négatifs et misogynes.

Lire aussi >> Couple : qui dit « Je t’aime » en premier ?

Pourtant, une nouvelle étude révèle que les hommes seraient plus susceptibles de ne pas se retenir en amour et de lâcher le premier « je t’aime » lorsqu’ils sont en couple hétérosexuel.

Partout dans le monde, les hommes déclarent leur flamme en premier

Les hommes seraient plus prompts à avouer leurs sentiments à leur partenaire. Et cette découverte n’est pas nouvelle : des recherches antérieures avaient déjà fait état de cette étonnante constatation appelée le « biais d'aveu masculin », précisant cependant que cet aveu n’était pas toujours désintéressé, puisque souvent fait juste avant d'avoir des rapports sexuels.

Cette fois-ci, c’est une équipe internationale de chercheur·euses qui s’est penchée sur la question en interrogeant 1428 personnes hétérosexuelles venues d’Australie, de France, du Brésil, de Colombie, du Chili, de Pologne ou encore du Royaume-Uni pour savoir qui de l’homme ou de la femme disait « je t'aime » en premier. Non seulement l’étude confirme les constats précédents, mais elle révèle également que...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles