Hoquet chronique ou persistant : causes, symptômes, remèdes et traitements efficaces

Le hoquet est un spasme involontaire du diaphragme dont résulte un bruit assez caractéristique : le « hic ». Le hoquet peut être chronique ou persistant. Lorsqu’il est isolé ou aigu, le hoquet est une atteinte banale et sans gravité, mais qui peut devenir gênante. Le hoquet ne nécessite aucun traitement particulier. Cependant, sa forme chronique doit faire l’objet d’une consultation auprès d’un médecin.

De façon générale, le hoquet appelé également myoclonie phrénoglottique est un trouble sans gravité qui résulte d’une contraction incontrôlée et répétée du diaphragme et du resserrement de la glotte. Plus précisément, le hoquet est occasionné par un mouvement spasmodique et involontaire des muscles intercostaux. L’air emprisonné par la fermeture de la glotte provoque le son caractéristique du hoquet.

Le hoquet, tout le monde connait. Cette gêne respiratoire passagère peut en effet toucher tous les individus, sans distinction d’âge ou de sexe. Cependant, les hommes sont plus fréquemment sujets aux crises de hoquets aigus. Les enfants et même les nourrissons sont assez sensibles à cette irritation du diaphragme. Pour aller plus loin, le hoquet est un trouble qui peut affecter tous les vertébrés. Ces spasmes sont, le plus souvent, sans gravité. Cependant dans certains cas, ce phénomène peut devenir gênant et perturber le sommeil et l’alimentation des individus concernés.

On distingue plusieurs types de hoquets :

D’après l’association de formation médicale continue en hépato-gastro-entérologie, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles