Horloge biologique : 6 astuces à connaître absolument pour passer une bonne nuit de sommeil

Pexels / Miriam Alonso

Sommaire :

Notre sommeil est une horlogerie de précision : l'organisme fonctionne par cycles de 24 heures et c'est un rythme jour/nuit qui est à la manœuvre. La lumière donne le signal d'éveil durant la journée, et en disparaissant la nuit, déclenche la sécrétion de mélatonine, hormone qui favorise l'endormissement et le maintien du sommeil. Si ce mécanisme est bien réglé, chaque jour pratiquement à la même heure, notre horloge biologique nous indique que c’est le moment de dormir, en abaissant la température corporelle, la fréquence cardiaque, etc. Mais un décalage entre ce rythme naturel et nos rythmes de vie (loisirs, vie sociale, travail…) est souvent à l'origine des insomnies. Heureusement, il est possible de se resynchroniser rapidement.

Tout d'abord, il est important de connaître ses heures de lever et de coucher, celles qui permettent de s'endormir facilement et d'être en forme dans la journée. Cela dépend essentiellement de son chronotype : certains sont plutôt "lève-tôt" (naturellement réveillés tôt et au top de leur forme le matin) et d'autres "couche-tard" (ils ne peuvent pas s'endormir avant une heure tardive et sont plus efficaces l'après-midi). "Être du matin ou du soir s'inscrit dans les gènes et autant que possible, il faut éviter de contrarier sa nature, par exemple en regardant des séries jusqu'à pas d'heure alors qu'on est du matin", rappelle le Dr Patrick Lemoine, psychiatre spécialiste du sommeil, auteur de Docteur, j'ai mal à mon sommeil (Odile Jacob). Si (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite