Hoshi menacée après son baiser aux "Victoires de la musique" : "Ce n'était pas que des paroles en l'air"

·1 min de lecture

C'est une véritable artiste engagée. Hoshi fait partie de la nouvelle génération de chanteuses qui n'ont pas peur de dire ce qu'elles pensent, comme elle l'a déjà prouvé à maintes reprises. Attaquée sur son physique par l'agent de presse Fabien Lecœuvre au mois d'avril 2021, l'auteure-compositrice-interprète avait poussé un gros coup de gueule sur son compte Twitter, apostrophant le meilleur ennemi de Michel Polnareff : "Tellement grave de tenir ce genre de propos. On lui offre un poster ou un miroir ? J'hésite". Face aux excuses maladroites de Fabien Lecœuvre qui regrettait "une différence d'époque où les maisons de disques et les publics faisaient beaucoup plus attention aux physiques des artistes qu'aujourd'hui", la jeune femme de 24 ans était sortie de ses gonds : "Mais c'est une blague en fait ? Vous êtes encore en train de parler de mon physique. Hallucinant. C'est à cause de gens comme vous que des jeunes abandonnent leur rêve, pas à cause des maisons de disques".

Une autre affaire avait beaucoup fait parler : celle du baiser que la chanteuse avait échangé avec une autre femme lors de la cérémonie des Victoires de la musique du 14 février 2020. Très attaquée sur les réseaux sociaux après cette séquence, Hoshi avait pris très au sérieux les messages qu'elle avait reçus, comme elle l'a confié lors d'une interview publiée sur Pure Charts le vendredi 30 juillet 2021. "J'ai dû me protéger, j'ai reçu des menaces violentes. Ce n'était pas que des paroles en l'air pour certains. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles