Hugo Clément : 5 choses à savoir sur le journaliste de France 2

Vous l'avez découvert sur Quotidien ! Hugo Clément a fait partie de la bande de chroniqueurs de Yann Barthès sur TMC. Très vite, le jeune homme se démarque. Talentueux et dynamique, il devient rapidement l'élément fort de l'équipe. Puis, il décide de quitter l'émission pour voler de ses propres ailes. Journaliste engagé, le jeune homme aime parler de sujets sensibles qui lui tiennent à coeur. Vous pensez tout savoir sur le brillant journaliste, mais voici 5 choses que vous ignorez peut-être :

1. De brillantes études

Après avoir étudié à hypokhâgne et à Sciences Po Toulouse, il a intégré l’Ecole supérieure de journalisme de Lille (ESJ) en 2010, dans la 86e promotion, tout comme Martin Weill, son collègue dans Quotidien. En 2012, il obtient la bourse Jean d’Arcy décernée par France Télévisions.

2. De retour sur France 2

Alors qu'il a commencé sa carrière sur la chaîne, Hugo Clément avait rejoint l'émission de Quotidien. Après plusieurs années auprès de Yann Barthès, il décidait de tout quitter pour rejoindre Konbini. Un choix assumé par ce dernier qui souhaitait faire évoluer sa carrière différemment. Aujourd'hui, le journaliste fait son come-back sur France 2 où il avait débuté il y a sept ans. Un retour aux sources pour celui qui a inauguré une nouvelle émission intitulée Sur le front dans laquelle il parle d'écologie.

3. En couple avec une ancienne Miss France

Hugo Clément partage la vie d'Alexandra Rosenfeld. Lors de leur rencontre dans Fort Boyard en 2018, l'ancienne Miss France 2006 et le journaliste ont eu un véritable coup de foudre. Très complices, ils ne se sont plus jamais quittés. La jeune femme de 32 ans était déjà maman d'une petite fille, Ava, née de sa relation avec le rugbyman, Sergio Parisse.

4. Bientôt papa

Il y a quelques mois, Hugo Clément et sa compagne annonçaient une grand nouvelle : ils vont très bientôt devenir parents. Un bonheur que le couple a décidé de partager sur les réseaux sociaux. Ainsi, ils ont publient régulièrement des images du baby

(...) Cliquez ici pour voir la suite