Hugo Clément et Alexandra Rosenfeld nous donnent leurs conseils pour la planète !

Le thème du prochain festival ELLE Green* ? « Trouvez l’action qui vous va ! » Hugo Clément, journaliste star de l’émission « Sur le front » et Alexandra Rosenfeld, auteure de « Ma Méthode Bien-être » (éd. Robert Laffont), nous parlent des gestes qu’ils ont déjà adoptés pour sauver le vivant.

ELLE. Quel est le dernier geste green que vous ayez adopté ?

Hugo Clément. « J’ai complètement arrêté de prendre l’avion pour mes déplacements personnels. Je m’applique cette discipline, quitte à ce que ce soit galère. Ce n’est pas un petit geste car quand vous prenez l’avion régulièrement, c’est la chose qui pèse le plus lourd. Éteindre la lumière quand on sort d’une pièce, c’est bien, mais changer son régime alimentaire ou ne pas prendre l’avion va avoir un impact majeur sur le bilan personnel.

ELLE. En matière d’alimentation, que peut-on faire en premier pour limiter son impact ? Est-ce que tout le monde doit devenir végétarien et manger bio ?

Hugo Clément et Alexandra Rosenfeld. « Les scientifiques le disent : il faut réduire drastiquement sa consommation de viande et de poisson. C’est difficile pour certaines personnes de devenir végétariennes, mais maintenir un niveau de consommation tel qu’il est dans les pays occidentaux, ce n’est plus soutenable avec la population mondiale d’aujourd’hui. Donc si tous les foyers réduisent leur consommation de viande et de poisson, c’est déjà bien. Si c’est bio, les conditions d’élevage seront meilleures que dans les élevages intensifs -qui fournissent la très grande majorité de la viande qu’on consomme. Le bilan carbone sera en revanche globalement le même qu’un kilo de viande de bœuf soit produit en bio ou en intensif. Et les méthodes d’abattage sont...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles