Hugo Clément pousse un coup de gueule contre la SNCF, accusée d'avoir tué un chat

COADIC GUIREC / BESTIMAGE

Le journaliste et militant écologiste s'est emparé de son compte Twitter pour interpeller la SNCF, vendredi 20 janvier 2023. Hugo Clément a en effet réagi à ce tweet, rédigé par son confrère, Fabien Randanne : "'Après 20 minutes de négociations, la SNCF campe sur ses positions et le TGV démarre. Mais le chat ne bouge pas et finit coupé en deux.' Devinez quoi ? En guise de dédommagement, la SNCF a offert un billet aux deux voyageuses pour qu'elles puissent prendre le train suivant." Et voici ce qu'a écrit le compagnon d'Alexandra Rosenfeld, fervent défenseur de la cause animale : "Ça va GroupeSNCF ? Vous n’avez pas honte ?". Dans un autre message publié sur le réseau social à l'oiseau bleu, Hugo Clément s'est de nouveau insurgé contre la SNCF : "Les retards sont devenus la règle sur la plupart des lignes, la qualité de service est globalement catastrophique… mais là, hors de question de perdre 2 minutes pour sauver une vie ? Cette absence d’empathie fait froid dans le dos."

De son côté, la SNCF reconnaît une "tragique situation", "regrette vivement ce qu’il s’est passé, et se dit concernée par cet événement très triste", indique Le Parisien. "Il est extrêmement dangereux de descendre sur les voies car elles sont électrifiées", explique, par ailleurs, l'entreprise ferroviaire auprès de nos confrères. Et d'ajouter : "En parallèle, il y a des trains qui passent sur les voies. On peut chuter ou encore se blesser. En plus ce jour-là, c’était le retour des vacances donc il y avait beaucoup (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite