Hugo Marchand : «Il ne faut pas faire de différence entre danse classique et contemporaine»

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
© Europe 1
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Le 3 mars 2017, Hugo Marchand est nommé danseur étoile de l'opéra de Paris. Mais, curieux de toutes les manières de danser, il ne s'est pourtant jamais limité à la danse classique. Invité dimanche de l'émission Il n'y a pas qu'une vie dans vie , il explique ainsi au micro d'Isabelle Morizet que les distinctions entre les différents types de danses n'ont que peu de raisons d'être pour lui. "Je trouve qu'il ne faut pas faire la différence entre dansé classique et dansé contemporain, dansé jazz ou dansé, moderne", estime-t-il.

 

>> Retrouvez les émissions d'Isabelle Morizet tous les week-ends de 13h à 14h sur Europe 1 ainsi qu’en podcast et en replay ici

 

Des danses comme dans des langues étrangères

Danses classique, contemporaine, jazz et moderne ont pourtant des codes et des techniques différentes. "C'est un nouveau langage, c'est comme quand on parle anglais, français, italien", compare Hugo Marchand. "Aujourd'hui, je parle mieux la danse classique, parce que c'est le langage que j'ai depuis que je suis petit. Mais j'ai un plaisir similaire à faire de la danse contemporaine et à apprendre de nouveaux langages."

Et l'apprentissage de ses différents langages de la danse est facilité pour Hugo Marchand, qui façonne son corps depuis sa jeunesse passée à l'opéra de Paris. "On a façonné un corps qui est une pâte à modeler et qui va permettre à un chorégraphe ou un répétiteur de nous aider à apprendre ces nouvelles techniques", explique-t-il. "Je suis en train de répéter avec...


Lire la suite sur Europe1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles