Quelle huile de cuisson privilégier quand on veut perdre du poids ?

Quelle huile de cuisson privilégier quand on veut perdre du poids ?

Pendant longtemps, l’huile a été vue comme "la grande méchante" de la nutrition, responsable de la prise de poids et de l’incapacité à en perdre. Alors, quand on cherche à perdre quelques kilos, la logique voudrait que l’on cesse d’en consommer. Définitivement. Est-ce pour autant une bonne idée ? N’aurait-on pas intérêt à consommer de l'huile de manière plus raisonnée ?

La diététicienne nutritionniste Amandine Berardo explique : “Toutes les huiles sont plutôt intéressantes, en fait. Elles ne sont pas toutes enrichies par les mêmes acides gras, c’est pour cela qu’il faut les varier au maximum.”

Comme le détaille l’encyclopédie médicale Vidal, les acides gras “sont classés en trois familles : saturés, insaturés (certains sont dits "essentiels") et trans”.

Qu'ils soient d'origine naturelle ou industrielle, ces substances sont principalement présentes dans notre alimentation. Certains acides gras peuvent aggraver certaines maladies cardiovasculaires, d’autres en protéger le corps. Dans le cadre d’une alimentation équilibrée, il est recommandé de privilégier les acides gras insaturés.

“Toutes les huiles ont un point de fumée différent, rappelle la spécialiste. Il faut donc faire attention. Le point de fumée, c’est le moment où les acides gras vont être transformés en acide gras trans, c’est-à-dire cancérigène. C’est quand l’huile va noircir dans la poêle.”

L’huile de tournesol possède un point de fumée assez bas, à environ 130 °C, tandis que, selon l’UFC Que Choisir, l’huile de pépins (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite