Huiles essentielles : comment les utiliser en cuisine ?

·1 min de lecture

Toutes les huiles essentielles ne sont pas comestibles. Il faut donc s'assurer auprès du fabricant ou du vendeur que celle que l'on choisit peut s'utiliser en cuisine. Toujours se renseigner sur les contre-indications, même avec les huiles essentielles provenant de plantes aromatiques courantes dans nos cuisines : herbes (basilic, thym, menthe, origan… ), épices (cannelle, gingembre, girofle… ) et agrumes (citron, orange, pamplemousse, bergamote… ). Plus original, certaines huiles essentielles de fleurs (lavande, rose, ylang-ylang, géranium rosat… ) peuvent aussi se glisser dans les pâtisseries, leur donnant un parfum rare et délicat. "C'est mieux de choisir des huiles essentielles labellisées bio pour éviter les pesticides, surtout pour celles d'agrumes qui sont extraites des zestes", conseille la spécialiste Ariane Erligmann, auteure de Huiles essentielles culinaires (éd. Edisud).

Mode d'emploi des huiles essentielles en cuisine

On dilue toujours avant utilisation. Un point important à connaître : les huiles essentielles ne sont pas solubles dans l'eau, il ne faut donc jamais les intégrer pures dans une préparation. "Il faut les diluer au préalable dans une phase grasse (huile végétale, beurre, crème, jaune d'œuf, lait… ) ou sirupeuse (miel, sirop d'agave, sirop d'érable… ) ou encore de l'alcool fort", indique la pharmacienne Cécile Adant. Une fois diluées, on peut les mélanger à ses recettes. À noter : il existe des cristaux d'huiles essentielles (...)

Lire la suite sur Topsante.com

9 clés pour mieux (et moins) manger
9 recettes de desserts traditionnels sans gluten
9 alternatives pour saler vos plats... sans sel !
9 aliments pour se débarrasser de la cellulite
Ayurveda : les 9 règles à suivre pour bien manger