Huit gestes pour une beauté plus responsable

·1 min de lecture

Parce que la terre est notre bien le plus précieux, on se recentre sur l’essentiel en adoptant des produits aussi efficaces qu’écologiquement corrects. Décryptage et conseils pour soigner son corps sans polluer ni renoncer à la sensorialité.

Sourcing locavore, flacons recyclables, recharges ou nouveaux réflexes à intégrer dans nos routines, nous pouvons tous à notre échelle oeuvrer pour une beauté plus clean et plus responsable. D’ailleurs, si l’impact environnemental de leur production est désormais pris en compte par la plupart des marques dès la conception de leurs produits, les initiatives se multiplient pour aller encore plus loin. Dernier exemple en date chez le groupe Pierre Fabre (propriétaire d’Avène, Klorane, Ducray, A-Derma…), qui a lancé cet été son Green Impact Index, sorte de Nutriscore de la cosmétique qui permet d’évaluer d’un simple coup d’oeil l’impact environnemental et sociétal de chaque référence selon une méthodologie validée et cautionnée par Afnor certification. À travers cet outil, le groupe s’engage à être plus transparent sur ses sources d’approvisionnement, ses ingrédients ou son impact sur la faune et la flore. Une bonne nouvelle pour les consommateurs, qui peuvent désormais mesurer précisément l’engagement des marques du groupe et acheter en toute connaissance de cause. Et un exemple à suivre. Après le bio et le clean, voici venu le temps du « conscious care ».

Capture-d’écran-2021-09-09-à-17.16
Capture-d’écran-2021-09-09-à-17.16

1/ Adopter le réflexe recharge

Car choisir un produit rechargeable permet d’économiser 60 %à 65 % de plastique sur les produits d’hygiène, mais aussi d’utiliser moins de verre ou d’aluminium, de dépenser moins(...)


Lire la suite sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles