Publicité

Hydrotomie percutanée : quels sont ces soins qui ont valu à des infirmiers des sanctions ?

On appelle ça l'hydrotomie percutanée, elle vise à soulager des douleurs, et aurait été pratiquée par douze infirmiers et infirmières qui viennent d'être sanctionnés par l'Ordre national, comme le rapporte 20 Minutes d'après une dépêche. Mais quel est ce soin controversé ?

L'objectif de l'hydrotomie percutanée est de venir en aide sur le plan de la douleur auprès de patients qui souffrent de maux chroniques tels que des migraines, de l'arthrose, des maux de dos... Elle se pratique via une injection locale sous la peau de sérum physiologique auquel ont été ajoutés des vitamines, oligo-éléments et autres minéraux, ou encore des médicaments.

Manque de recul sur la pratique

Elle existe depuis une trentaine d'années mais n'a pas obtenu de validation scientifique à ce jour. L'académie de médecine estime que l'on manque d'une évaluation clinique et de recul sur les effets indésirables qui pourraient en découler.

Or, elle a été pratiquée par douze infirmiers, qui selon la chambre disciplinaire auraient fait courir « un risque injustifié » aux patients. Il a aussi été reproché à ces soignants de bénéficier d'une « promotion publicitaire » dans la mesure où leurs coordonnées étaient disponibles sur le site d'association en lien avec ce soin. Certains ont reçu un blâme et d'autres une suspension jusqu'à trois mois.

Source : 20 Minutes avec agences

Retrouvez cet article sur Topsante.com

SGUM : c'est quoi ce syndrome qui touche les femmes à la ménopause ?
Votre façon de mâcher a un impact sur votre taux de glycémie (et sur vos risques de diabète)
Hypertension : 1 personne sur 3 en souffre... sans forcément le savoir
Épilepsie : Une intelligence artificielle pour détecter la zone du cerveau en crise
Hypertension artérielle : 12 aliments (qui font grimper la tension) à éviter de consommer