1 / 15

Les mots difficiles à traduire

Des experts de l’entreprise “Shutterfly” ont publié une liste de mots qui sont, selon eux, les plus difficiles à traduire. Crédit photo : Getty Images

Hygge, fjaka, retrouvailles... Les mots les plus compliqués à traduire, selon une étude anglaise

Selon les experts de chez “Shutterfly”, le mot français “retrouvailles” fait partie d’une liste regroupant les mots les plus compliqués à traduire, au même titre que d’autres provenant de diverses langues étrangères.

Le mot “retrouvailles” fait partie intégrante de la langue française et pourtant, il semble ne pas avoir la même évidence pour les étrangers. L’entreprise “Shutterfly” l’a même placé dans une liste de mots qu’elle a publiée. Dans celle-ci, on retrouve des mots qu’elle considère particulièrement difficiles à traduire. La plupart d’entre eux devrait faire partie des tendances 2018. Selon sa propre définition, des retrouvailles correspondent à la joie de retrouver ses proches après une longue période de séparation. Pour les experts de chez “Shutterfly”, ces mots reflètent la culture du pays où ils viennent. La France n’est pas le seul pays concerné. D’autres mots d’autres langues étrangères ont également eu les honneurs de cette entreprise. La Scandinavie a aussi été mise en avant. Le “peiskos” norvégien et le “hygge” danois sont cités. Enfin, les pays de l’Est ne sont pas en reste avec le “fjaka” croate.