Hygiène intime : les bons gestes à adopter

Avec Caroline Combot, sage-femme

L’hygiène intime réunit un ensemble de petits gestes quotidiens qui, au-delà de nous procurer une sensation de confort, joue un rôle essentiel dans la prévention de certaines pathologies comme les infections.

Elle consiste à laver toute la zone, du pubis à l’anus, en passant par la vulve. Cela permet d’enlever toutes les odeurs, la transpiration, ainsi qu’une substance blanchâtre, appelée smegma composée des résidus de cellules mortes et de sécrétions rejetées par le vagin et naturellement présentes au niveau des petites lèvres.

Toutefois, on doit faire attention à ne pas être trop brutale : la vulve est fragile. Elle protège le vagin et l’utérus des agressions extérieures et doit être traitée avec respect et délicatesse. D’autant que le vagin lui-même abrite un écosystème sensible que l’on appelle la flore vaginale. Elle est composée de nombreuses bactéries qui préservent la bonne santé du vagin. Si elle est déséquilibrée à cause d’une mauvaise hygiène, d’un rapport sexuel à risque ou d’une sécheresse intime (entre autres), il est possible que certains germes se multiplient, provoquant infections et mycoses.

Voici quelques conseils pour trouver le juste équilibre entre une toilette excessive et un manque d’hygiène, qui dans les deux cas...

Lire la suite