Hyperempathie : de quoi s'agit-il et comment la reconnaître ?

Vous évitez les conflits, vous vous sentez différent depuis toujours, vous ressentez les émotions des autres… Autant de particularités qui peuvent renvoyer à la notion d’hypersensibilité. Ce terme, nous l’avons tous déjà entendu. Mais ce que l’on sait moins, c’est que de nombreux profils découlent de ce trait de caractère. L’hyperempathie en fait partie : il s’agit d’une branche de l’hypersensibilité.

Nombreuses sont les personnes qui font preuve d’empathie : elles comprennent alors les situations vécues par les autres. Les hyperempathiques, quant à eux, vont jusqu’à vivre ces situations. "Leur compréhension est à la fois émotionnelle, intellectuelle et physique. C’est tout leur être qui comprend ce qui se joue pour l’autre. Ils sont habités par sa détresse", explique Anne Landry, psychanalyste et auteure de L'Hyperempathie : Révéler ce don extraordinaire et le développer (éd. Tredaniel).

Pour comprendre concrètement ce qu’est l’hyperempathie, il est important de la distinguer de l’hypersensibilité, qui est un tronc commun. "L’hypersensible est une éponge qui absorbe les émotions des autres et en a conscience, tandis que l’hyperempathique va jusqu’à être immergé dans ces mêmes émotions", explique la psychanalyste. Il a ainsi une capacité surdéveloppée à se mettre à la place de l’autre, à être dans la peau de l’autre, ce qui peut générer des difficultés à dissocier ses émotions de celles d'autrui.

Cette différence peut se voir à travers les réactions : "L’hyperempathique explose (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles