Hypertension artérielle : la moitié des malades dans le monde ne prennent pas de traitement

·1 min de lecture

L'hypertension artérielle (HTA) est une maladie chronique qui correspond à une augmentation anormale de la pression du sang sur la paroi des artères. Environ 1 Français sur 3 est concerné par cette pathologie qui est bien souvent silencieuse puisqu'elle n'entraîne aucun symptôme.

Selon une nouvelle étude parue ce mardi 24 août dans la revue spécialisée The Lancet, et réalisée par l'Imperial College de Londres (en Grande-Bretagne), environ la moitié des malades atteints d'hypertension artérielle dans le monde ne sont pas traités ou ne prennent pas leur traitement pour cette pathologie.

Une maladie silencieuse mais responsable de 8,5 millions de décès chaque année

Ainsi, 720 millions d'individus sur la planète souffriraient d'hypertension artérielle sans être traités. Problème : l'hypertension artérielle constitue un facteur de risque cardiovasculaire majeur. Les patients non-traités présentent en effet un risque accru de maladie cardiaque (cardiopathie ischémique, par exemple), d'infarctus du myocarde (ou "crise cardiaque") et d'accident vasculaire cérébral (AVC).

De plus, comme le rappelle l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS), "l'hypertension augmente significativement le risque de maladies du cœur, du cerveau et des reins, et est l'une des causes majeures de décès et de maladies dans le monde". D'après l'étude publiée dans The Lancet, l'hypertension artérielle serait ainsi responsable de plus de 8,5 millions de décès dans le monde chaque (...)

Lire la suite sur Topsante.com

DIRECT Covid-19 en France ce 25 août : chiffres, annonces
3e dose de vaccin contre le Covid : la liste des personnes concernées
Alzheimer : 9 bonnes habitudes à adopter dès aujourd'hui pour prévenir la maladie
Covid-19 : y a-t-il vraiment plus de fausses couches chez les femmes enceintes vaccinées ?
Vaccin anti-Covid Valneva : quand sera-t-il disponible ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles