Hypoglycémie : quelles sont les causes et peut-on en souffrir sans être diabétique ?

Istock/Kongga

En effet, certains médicaments et diverses maladies — la plupart étant rares — peuvent provoquer une hypoglycémie. Il est indispensable de compenser l’hypoglycémie dès que possible en ingérant des glucides. Si elle n’est pas traitée, elle peut mettre la vie de l’individu en danger.

La Société française d’endocrinologie, dans son dossier « Item 206 — Hypoglycémie », explique que l’hypoglycémie survient lorsque le taux de sucre (glucose) dans le sang tombe en dessous de la valeur de référence. L’hypoglycémie est fréquente chez les personnes atteintes de diabète, en particulier le diabète de type 1, même lorsqu’elles suivent un traitement. Pour la plupart des personnes diabétiques, l’hypoglycémie est caractérisée lorsque le taux de glucose sanguin est inférieur à 60 milligrammes par décilitre (mg/dL) ou 3,3 millimoles par litre (mmol/L). Chez les personnes non diabétiques, l’hypoglycémie se produit lorsque le taux de sucre dans le sang est inférieur à 50 mg/dL ou 2,8 mmol/L.

L’hypoglycémie doit être traitée immédiatement, en mangeant ou en buvant du sucre/des glucides, car le glucose est fondamental pour l’organisme : il constitue la principale source d’énergie du cerveau. Une hypoglycémie sévère peut donc mettre la vie en danger, et nécessite un traitement d’urgence au glucagon et/ou une intervention médicale.

L’article « Hypoglycémie » du Manuel MSD (version pour les professionnels) détaille les causes de l’hypoglycémie chez les personnes qui ne souffrent pas de diabète. Il existe (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite