Ibrahim Maalouf célèbre ses 40 ans avec un nouvel album et revient "à l'essentiel"

·1 min de lecture

"C'est vraiment l'album de l'apaisement pour moi". Le trompettiste franco-libanais Ibrahim Maalouf célèbre ses 40 ans avec un nouvel album. Il revisite 40 mélodies de sa vie, de ses premiers succès aux musiques de film qu'il a composées. Solo ou en duo, ce nouvel opus est pour lui une manière de "revenir à l'essentiel : la mélodie", confie-t-il sur Europe 1. "Dans les pays orientaux, on ne sert jamais la nourriture comme ça. Il y a toujours de la décoration, du persil un peu partout, des olives… Mes albums sont un peu comme ça", plaisante le musicien. "Là j'avais envie de revenir à l'essentiel, à la simplicité des choses."

>> Retrouvez les entretiens de Patrick Cohen dans Europe midi en replay et en podcast ici

Dans ce douzième album, Ibrahim Maalouf s'accompagne de son ami le guitariste François Delporte mais également de nombreux invités prestigieux parmi lesquels Sting, Matthieu Chedid, Marcus Miller, ou encore Jon Batiste. "Je voulais que ce soit une célébration en toute humilité, mais quand même avec un peu d'épices pour valoriser tout ça. Et que toutes ces amitiés qui se créent depuis des années viennent participer à cette célébration."

Objectif : Bercy, le 20 décembre 2021 

Au fil des titres, le trompettiste propose quelques inédits, revisite quelques morceaux créés pour des films, tels que Défilé 1962 pour Yves Saint-Laurent de Jalil Lespert, ou reprend ses titres phares telle qu'une reprise de Salma Ya Salama, chantée par Mika dans un album consacré à Dalida. D...


Lire la suite sur Europe1