Ice-thérapie, la nouvelle méthode pour faire le plein d’énergie

C'est le Néerlandais Wim Hof, qui a gravi l’Everest en short, couru un semi-marathon pieds nus le long du cercle polaire... qui a inspiré l’ice-thérapie, aujourd’hui objet d’études et de stages pratiques. L’objectif : profiter au mieux des bienfaits du froid. Inutile de plonger dans un lac gelé cet été. En revanche, marcher pieds nus dans un ruisseau de montagne, barboter dans l’océan au printemps ou prendre une douche rafraîchissante chaque matin sont autant de façons de frissonner de plaisir et de rebooster son corps et son esprit.

La mécanique est simple : face au froid, les thermorécepteurs de notre peau envoient des signaux d’alerte au cerveau lui indiquant un inconfort, une gêne. Résultat, nos muscles se raidissent, notre respiration s’accélère, on claque des dents. "C’est un coup de stress... parfaitement positif car pour s’autoréguler, notre organisme va mettre en place une série de mécanismes adaptatifs et salutaires au niveau des systèmes nerveux, hormonal, immunitaire, sanguin. Il va libérer des hormones du bien-être, dont les effets vont rapidement se faire sentir sur la santé physique, morale et émotionnelle", assure notre expert Jean- François Tual. "Et, plus on va le stimuler régulièrement par des doses de froid, plus les bienfaits seront visibles sur le long terme."

Les terminaisons nerveuses, ultra-sollicitées, vont réveiller toutes les fonctions de l’organisme. Notre système nerveux libère alors adrénaline, noradrénaline, sérotonine et dopamine. Ces hormones et (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles