Idée reçue : « J’aurais dû naître fin mai, donc au fond, je suis Gémeaux »

·2 min de lecture

Votre signe astrologique change-t-il selon que vous êtes née avant ou après le terme ? C’est la question astrale brûlante à laquelle nous répondons aujourd’hui. De rien.

Dans sa déclaration à son fiancé Machine Gun Kelly pour l’anniversaire de ce dernier, Megan Fox a soulevé un point astrologique qui mérite d’être débattu. Si vous êtes Taureau mais auriez dû, selon la date du terme de la grossesse, être Gémeaux, quel est votre vrai signe astrologique ?

Date de naissance réelle ou date du terme ?

« Moi, je ne me sens pas du tout Balance : c’est parce que j’aurais dû naître Scorpion », avez-vous sûrement déjà entendu dire. Dans la communauté astrologique (car il y en a une), la question fait peu débat. La plupart des astrologues arrivent à la même conclusion : c’est la date de naissance réelle qui importe, pas celle à laquelle vous auriez dû naître.

Si l’on part du principe que les astres exercent une influence sur nous, c’est bel et bien l’heure de naissance qui donne votre thème astral. Après tout, pourquoi Jupiter ou Neptune en auraient-ils quelque chose à faire de l’heure à laquelle le ou la gynécologue avait prévu votre naissance ?

Lire aussi >> Les planètes ont-elles vraiment une influence sur nous ?

Une histoire de décans

Maintenant que nous avons retiré cette épine cosmique de votre pied, sachez qu’astrologiquement parlant, il est tout de même possible que vous soyez influencée par le signe que vous auriez dû avoir. Exemple : vous êtes née une semaine après le terme, le 23 mars et êtes Bélier mais vous vous sentez plus proche des Poissons. Il y a une explication à ça.

En...

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles