Cette idée reçue sur le vin rosé est totalement fausse !

Au bout de la table, on recommande à votre cousine de "mettre de l'eau dans son vin" car elle a des idées très arrêtées. En face de vous, Joël et Christiane veulent, eux, mettre du vin dans leur vin. Ils en sont convaincus : c'est en mélangeant du vin blanc et du vin rouge que l'on obtient du rosé. Et comme la bouteille qu'ils ont ramené est déjà vide, ils veulent faire le mélange eux-mêmes... Mais le rosé est-il vraiment préparé en mélangeant du vin blanc et du vin rouge ?

En été, la France se met aux couleurs de l’apéro : rose, blanc, rouge. Chacun a sa boisson fétiche pour accompagner le houmous à l'apéritif. Si les goûts et les couleurs ne se discutent pas, il y a bien une chose sur laquelle on est d’accord : l'intérêt des Français pour le vin. En 2019, nous avons consommé 3,5 milliards de litres de vin, ce qui fait de nous le deuxième plus gros pays consommateur au monde, juste derrière les Etats-Unis.

Success story d'un vin qui voit la vie en rose

Si le vin rouge reste en tête et représente la moitié des vins consommés chaque année, le rosé n’a pas à rougir de son succès. Entre 2002 et 2019, la consommation de rosé a augmenté de 23% d'après le rapport de FranceAgriMer. A tel point qu’il représente aujourd’hui ⅓ de la consommation française de vin. Il est loin le temps où le rosé ne se buvait qu’à la plage, stocké dans une glacière pleine de sable. Aujourd'hui, un Français consomme environ 15 litres de rosé par an. Au rugby féminin, il y a la catégorie...

Cliquez ici pour voir la suite


À lire aussi :

Un verre de vin le soir empêche-t-il de dormir ?
Frosé ou Frozen Rosé, la nouvelle boisson pour les fans de rosé ou pas
Vous buvez plus de 4 verres de vin par semaine ? Voilà les effets sur votre cerveau

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles