IKEA lance son premier purificateur d'air à (tout) petit prix

·2 min de lecture

Selon l'Observatoire de la qualité de l'air intérieur, l'air de nos intérieurs serait cinq à dix fois plus pollué que celui que l'on respire dehors, alors même que nous passons plus de 80% de notre temps dans nos appartements et maisons (encore plus en ce moment). Un constat effrayant, quand on sait que les différents polluants que nous respirons sont susceptibles d'avoir des répercussions néfastes sur notre santé. Un air pur améliore pourtant l’environnement de vie, la qualité du sommeil et réduit même les risques d’allergies ou de maladies. Ce même constat a alerté IKEA qui lance aujourd'hui son premier purificateur d'air FÖRNUFTIG : un appareil accessible à tous les budgets, fabriqué pour lutter contre les polluants et aux clients du géant de l'ameublement de respirer un air plus sain.

Pensé pour les petits espaces, le purificateur d'air IKEA assainit l'air intérieur en filtrant les gaz et les particules présents dans l’ensemble des polluants invisibles, grâce à un dispositif organisé en trois parties :

Grâce à sa petite taille et sa poignée amovible, le purificateur d'air peut être facilement transporté d'une pièce à l'autre. Avec son design sobre et épuré, mais surtout son prix très accessible de 49€99, l'appareil a tout pour plaire.

Dans notre intérieur, on retrouve principalement trois types de polluants :

Le guide “Clean Air at Home” de IKEA propose des conseils simples à adopter au quotidien pour améliorer la qualité de l’air de nos intérieurs. Avant de se procurer un purificateur d'air, il convient d'appliquer ces quelques règles d'entretien faciles à mettre en place.

Commencez par nettoyer votre intérieur avec des produits d’entretiens non chimiques, sans parfum, ou encore mieux, fabriqués par vos soins. Il est recommandé d'aérer son intérieur la nuit, quand l’air extérieur est le moins pollué. Nettoyez régulièrement les poussières, les moisissures et aspirer les tapis autant que possible.

En cuisine, on opte pour une plaque à induction si possible. N'oubliez (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite