Ile-de-France : la préfecture dément tout risque à boire l'eau du robinet

franceinfo avec AFP
Les autorités qualifient de "fausse information" une rumeur selon laquelle l'eau potable serait contaminée par des composants radioactifs.

La rumeur se fait insistante sur les réseaux sociaux, mais les autorités assurent qu'il n'y a rien d'anormal. La préfecture d'île-de-France dément catégoriquement, samedi 20 juillet, tout "risque pour la santé publique" à consommer l'eau potable de la capitale, à la suite de rumeurs faisant état d'une alerte à la pollution au tritium

"Aucun arrêté préfectoral n'a été pris par le préfet de Paris. Les valeurs observées à ce jour ne montrent pas de risque pour la santé publique. L'eau du robinet peut donc être consommée sans restriction", indique la préfecture sur son compte officiel.

Un message anonyme envoyé sur Whatsapp

La rumeur, abondamment relayée sur les réseaux sociaux, est notamment partie d'un message audio envoyé sur Whatsapp par une femme affirmant être infirmière dans un hôpital parisien. Elle évoque la présence de "titanium" dans l'eau et la parution d'un arrêté préfectoral demandant aux hôpitaux de ne pas utiliser l'eau du robinet. "Nous n'avons évidemment reçu aucun arrêté d'aucune sorte relatif à une contamination de l'eau", a affirmé samedi à l'AFP l'Assistance publique des hôpitaux de Paris (AP-HP), qui indique avoir "reçu beaucoup d'appels inquiets notamment dans les SAMU hier soir".

Quant à l'auteure du message original, "nous ne savons pas et nous ne (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi