En images. « Le blizzard du siècle » : Les photos impressionnantes de la tempête glaciale qui touche les États-Unis

Les intempéries qui s’abattent sur les États-Unis depuis une semaine ont déjà tué au moins 50 personnes. Un bilan plus élevé serait à craindre selon les autorités. Un événement sans précédent que traduisent les images des lieux.Le froid extrême qui s'est abattu depuis plusieurs jours sur les États-Unis a été accompagné d'importantes chutes de neige et de vents puissants, notamment dans la région des Grands Lacs, semant le chaos dans les transports routiers comme aériens et forçant l'annulation de milliers de vols autour de Noël. De quoi conférer à cette tempête un aspect inédit tant sur l’aspect matériel que sur les pertes humaines déjà constaté. Les images provenant des États-Unis nous permettent de mesurer l’ampleur des dégâts.Des airs d'apocalypseDans plusieurs aéroports, les mêmes scènes : des centaines de personnes faisant la queue après l'annulation de leur voyage et des bagages entassés. Les intempéries, décrites comme n'arrivant « qu'une fois par génération », devraient néanmoins commencer à s'atténuer mardi sur l'Est et le Midwest selon les autorités.Mais le nombre de morts est déjà important, la tempête a tué au moins 50 personnes, dont 31 dans le seul comté d'Erie, qui comprend la ville de Buffalo, dans l'État de New York. Un bilan plus élevé est à craindre, selon les autorités, à mesure que les secours progressent et déblaient. A Buffalo, une jeune femme de 22 ans, piégée par la neige, est morte dans sa voiture, selon sa famille. Une vidéo envoyée par la victime et publiée par sa sœur la montre en train de baisser la vitre de son véhicule, entouré par la neige pendant le blizzard.« C’est la pire chose que j’ai jamais vue » Mark Eguliar, un habitant de Buffalo, a raconté à l'AFP être resté coincé au boulot « pendant plus de 40 heures ». « Je suis à Buffalo depuis 1970 (...) et c'est la pire chose que j'ai jamais vue à Buffalo », a exprimé de son côté Joe Mergl, un autre résident de cette grande ville proche de la frontière avec le Canada. Lundi, la gouverneure de l'État de New York Kathy Hochul avait déclaré : « C'est clairement le blizzard du siècle ».Même si l'intensité de la tempête n'est plus celle de ces derniers jours, il est « toujours dangereux d'être dehors », a-t-elle alerté. Le service météorologique américain (NWS) a ainsi mis en garde contre des « conditions de circulation localement dangereuses ». Le total des décès confirmés par les autorités à travers neuf états américains est pour l'instant d'au moins 50 morts.