En images : la mosquée de Tinmel, joyau de l’humanité, dévastée par le séisme

En cours de restauration pour lui rendre sa splendeur, la mosquée de Tinmel n’est aujourd’hui plus qu’un tas de ruines. Ce bâtiment religieux construit au XIIe siècle a été détruit dans le séisme dévastateur qui a touché le Maroc vendredi 8 septembre.

Cet emblème de la dynastie des Almohades, classé au patrimoine mondial de l’Unesco, se trouve à une centaine de kilomètres de Marrakech. Le site Le360.ma explique qu’en janvier dernier, le ministre de la Jeunesse, de la culture et de la communication, Mohammed Mehdi Bensaid, et le ministre des Habous et des affaires islamiques, Ahmed Toufiq, s’étaient rendus sur les lieux des travaux afin de vérifier leur avancement. Ils avaient annoncé qu’un musée devait y être construit afin de pousser l’activité touristique.

« Cette mosquée a été construite selon un procédé Andalou Maghrébin qui allie le raffinement de la tradition architecturale et les techniques de construction locale », peut-on lire sur le site de l’Unesco.

Une partie historique du pays réduite en ruines

Le bilan des victimes du séisme s’élève à plus de 2800 morts. Ce chiffre pourrait encore grimper dans les prochains jours malgré le travail des secours qui font tout pour tenter de retrouver des survivants.

En plus de cette catastrophe humaine, de nombreux autres lieux chargés d’histoire ont été détruits. La Koutoubia, mosquée emblématique de Marrakech, a subi d’importantes fissures. « Après une catastrophe comme celle-ci, le plus important est de préserver les vie...


Lire la suite sur ParisMatch